Cultiviandes, dsaa design graphique
Rémi Esslinger

L’humanité n’a plus les moyens de sa consommation de viande, et tandis que de plus en plus de consommateurs prennent conscience de cette réalité, une alternative émerge des laboratoires. En 2013, Mark Post et son équipe de chercheurs ont mis au point le premier steak in vitro, cultivé en laboratoire à partir de cellules musculaires prélevées sur un animal vivant. La viande in vitro semble être une solution aux divers problèmes que pose la production carnée aujourd’hui. L’entreprise de viande in vitro Cultiviandes offre une vision d’anticipation de cette viande, de son image et des nouveaux problèmes qu’elle pourrait soulever. Au travers des différents éléments qui composent l’univers de Cultiviandes, on se questionne sur la fragile frontière qui sépare une solution d’avenir viable d’une entité malsaine qui annonce un désastre.
Cultiviandes, dsaa design graphiqueCultiviandes, dsaa design graphiqueCultiviandes, dsaa design graphiqueCultiviandes, dsaa design graphiqueCultiviandes, dsaa design graphiqueCultiviandes, dsaa design graphiqueCultiviandes, dsaa design graphiqueCultiviandes, dsaa design graphiqueCultiviandes, dsaa design graphiqueCultiviandes, dsaa design graphique